Construction

Comment protéger son entreprise des cambriolages ?

Les chiffres du cambriolage en France sont alarmants : un cambriolage toutes les deux minutes, 1 000 cambriolages par jour, dont 40 % visent les locaux des entreprises…

Les entreprises sont une cible privilégiée pour les cambrioleurs, avec tout l’équipement technique et le matériel informatique qu’elles contiennent, notamment pendant les vacances d’été, lorsque les locaux sont moins fréquentés. Voici quelques astuces pour protéger votre entreprise des cambriolages.

Quel risque de cambriolage ?

La première chose à faire est d’estimer le risque de cambriolage afin de prendre les mesures adaptées. En fonction de la zone dans laquelle se situent les locaux de votre entreprise, ils seront plus ou moins exposés. Listez les accès potentiels : ce sont eux que vous devrez sécuriser. Listez également les objets de valeur, qui pourraient intéresser des cambrioleurs et faites-les assurer contre les vols.

Sécuriser l’accès à son entreprise

Première étape pour sécuriser les locaux de votre entreprise : empêcher les cambrioleurs de s’en approcher avec des obstacles, comme des clôtures, un portail avec système de télécommande ou de badge, de l’éclairage, ou si vous avez un budget serré, des plots. L’accès à votre entreprise doit être en outre dégagé, pour que les cambrioleurs ne puissent pas se dissimuler, d’autant plus qu’ils ont pour habitude de surveiller les lieux quelques jours avant de passer à l’action.

Il peut être intéressant également, si le risque de cambriolage est élevé, d’investir dans les services d’une entreprise de gardiennage afin que vos locaux soient surveillés 24h/24, 7j/7.

Sécuriser les portes et fenêtres

Les portes et les fenêtres sont les principaux accès des cambrioleurs. Il faudra donc veiller à bien les sécuriser pour les empêcher d’entrer par effraction.

Quelle serrure choisir pour protéger son entreprise des cambriolages ?

Vos efforts devront se concentrer sur la porte principale. Pour plus de sécurité, changez de serrure à chaque fois qu’un collaborateur perd sa clé ou se la fait voler, ou investissez dans une serrure plus sécurisée. Les serrures les plus sécurisées sont les serrures à code, les serrures électroniques (attention à surveiller le niveau de batterie !) ou les serrures multipoints (certaines comportent jusqu’à 14 points de fermeture). À titre d’exemple, une serrure 3 étoiles et 3 points, posés sur une porte solide, demanderont plus d’un quart d’heure pour être forcée, même pas un cambrioleur expérimenté !

La porte blindée pour empêcher les cambriolages par effraction

La porte blindée peut être également une bonne solution pour limiter les cambriolages avec porte forcée. Si la pose d’une porte blindée coûte entre 1500 et 3000 euros, il est possible d’opter pour des solutions alternatives moins coûteuses, comme le blindage d’une porte existante, ou l’installation d’un encadrement métallique.

Sécuriser les fenêtres de ses locaux d’entreprise

Pour sécuriser les fenêtres, installez des volets ou des barreaux (scellés plutôt que vissés ou boulonnés). Si votre local comporte des vitrines, apposez des rideaux métalliques et privilégiez les vitrines antieffraction.

Les systèmes électroniques pour protéger son entreprise des cambriolages

Il est également possible d’installer des systèmes électroniques pour protéger votre local d’entreprise des cambriolages, comme les détecteurs de présence (à l’extérieur et à l’intérieur), un système de vidéosurveillance (vous aurez besoin d’une autorisation de la préfecture), ou encore un système d’alarme. Enfin, vous pourrez installer des coffres forts pour les petits objets de valeur.

Sensibiliser les collaborateurs

Pour que toutes ces mesures soient efficaces, les collaborateurs doivent être bien sûr sensibilisés aux mesures de protection contre les cambriolages : éviter de laisser trainer leurs clés ou badges, éviter de laisser entrer des visiteurs non accompagnés, fermer les portes et les fenêtres à clé avant de quitter le bureau, mettre en marche le système d’alarme s’ils sont les derniers à quitter le bureau…

Vérifier que les serrures sont bien assurées

Dernière chose, très importante : vérifiez que vos serrures seraient bien assurées en cas d’effraction. Pour que les assurances prennent en charge le remplacement des serrures, il faut que vous ayez opté pour des serrures certifiées NF A2P, considérées comme résistantes. Optez donc pour un serrurier de confiance qui pourra vous guider dans le choix de votre serrure en gardant ce critère en tête.